Dominique Weil

Dominique Weil smallDom Weil psy agree  sDominique ...
Parlez-nous de votre formation

Afin de devenir psychothérapeute, j’ai suivi durant plusieurs années de nombreuses formations différentes et complémentaires.
Lorsque je dépannais encore des ordinateurs, j’ai tout d’abord entrepris un travail personnel.
Cette thérapie m’a donné envie de suivre une formation à la relation d’aide au CFIP. Durant cette période, j’ai également suivi des formations à l’école des parents et des éducateurs. Je trouvais que la communication avec les êtres humains était autrement plus passionnante qu’avec les résistances et les condensateurs !

Par la suite, je me suis également formée au travail projectif. Dans un premier mouvement, j’ai appris à utiliser les cartes de Tarot comme support projectif, ainsi que les photos et les images. Plus tard, à l’Université, j’ai appris à utiliser les tests projectifs tels le Rorschach et le Szondi.

Entre-temps, j’avais entamé la formation de 5 ans pour devenir psychothérapeute en Analyse Bioénergétique à la SOBAB. La relation entre le psychique et le physique était pour moi une réponse holistique aux problèmes que je rencontrais.

Conjointement à cette formation et dans le but d’étudier la psychologie dans son ensemble, je suis retournée à l’Université. Passionnée, je me suis dirigée dans les options de psychologue clinicien. Après 5 ans, j'ai décrocher le diplôme universitaire de Licenciée en Sciences psychologiques en 2002 à l’Université de Louvain-La-Neuve (UCL).
Cette option de 'pschologie clinique' me permet de travailler avec des problématiques très variées et ouvre des perspectives sur la psychanalyse et la conduite des entretiens.  Durant mes stages, j’ai travaillé à l’unité de Psychosomatique de Mont-Godinne et à St-Luc Bouge à l’unité de Psychiatrie.

L’année qui a suivi l’Université j’ai complété ma formation de 4 ans pour devenir thérapeute de couple et de famille au CEFS à Bruxelles. J’ai également une formation au deuil et à l’accompagnement des personnes en fin de vie.

Enfin, j’ai choisi d’exercer ma profession en profession libérale.

En 2012, j’ai obtenu un certificat multidisciplinaire sur les abus et maltraitances à l’Université de Louvain-La-Neuve (UCL). Depuis il m’arrive régulièrement de rencontrer des détenus à la prison de Nivelles.  Les abus et les maltraitances couvrent un très large horizon. Du plus simple au plus complexe. Toutes formes d’agressivités mal gérées peuvent conduire au pire que ce soit d’ordre psychologique ou physique.

J’anime également des séances d’Art d’expression. J’utilise comme outils toutes sortes de matériaux ;  peintures, crayons, découpage de magazines etc…
Cela permet à la personne d’exprimer des choses qui appartiennent encore au domaine de son inconscient. L’analyse du travail projectif  artistique met en lumière des parties cachées de soi.

Quel est votre parcours professionnel ?

Mon parcours professionnel est assez atypique. En effet, j’ai débuté dans la vie professionnelle munie d’un diplôme de technicienne A2 en électronique. Par la suite, j’ai dépanné des ordinateurs pendant quelques années avant de développer mon entreprise qui était spécialisée dans les réseaux informatiques et dans la fabrication de réseaux et de câbles. C’est durant cette période de ma vie que je me suis rendu compte que mon véritable désir professionnel ne correspondait plus à mon activité d’électronicienne. Progressivement je me suis réorientée. Cela m’a pris de nombreuses années de formation et de travail personnel avant de m’installer en profession libérale et exercer le métier de psychothérapeute.

Actuellement que faites vous ?

Je travaille en profession libérale comme psychologue et psychothérapeute. Je travaille à Nivelles principalement, sauf le jeudi ou je travaille à Namur avec d’autres collègues.

Je reçois des personnes en thérapie individuelle, en couple ou en famille. Je travaille principalement seule, mais il m’arrive régulièrement de travailler en co-thérapie avec l’un(e) ou l’autre de mes collègues.

J’anime également régulièrement des groupes de thérapie, des stages ou des ateliers autour d’un thème particulier. Ce sont des groupes qui sont articulés autour du développement personnel ainsi que des groupes qui sont centrés sur le couple.

Actuellement, je me perfectionne à la passation du test de QI afin d’établir une évaluation de haut-potentiel. Uniquement pour les adultes.

Je participe à des sessions de post-formation afin de parfaire mes connaissances et je vais régulièrement à des supervisions et des intervisons.

Comment vous contacter ?

Mon numéro de GSM est le 0477/35.38.13
Mon n° de téléphone fixe est le 067/34.26.13. Vous aurez plus facile de me joindre entre 20h et 20h30.
Mon adresse email est : dominique.weilpsy@gmail.com
Mon adresse à Nivelles : 9, Allée Willy Chauffoureau à 1400 Nivelles
Mon adresse à Namur : 24, rue des Œillets à 5020 à Vedrin, chez Carine Duray au Centre de Psychothérapies de Namur