Carine Duray-Parmentier

Carine Duray small

Parlez-nous de votre formation ...

Je suis diplômée assistante sociale de l’Ecole Sociale de Namur (actuellement HENAC), en 1992.

J’ai commencé ma formation en Thérapie Brève au sein du Service Social des Services du Gouvernement wallon dans le projet d’avoir un outil complémentaire dans le suivi des situations rencontrées sur le terrain. Cette formation m’a donnée l’envie d’approfondir mes connaissances et mes acquis.

C’est alors que j’ai continué la formation en Thérapie Brève orientée vers les solutions à l’Institut Grégory Bateson, à Liège et qu’ensuite j’ai complété cette formation en Thérapie Familiale et Systémique au Centre d’Etude des Familles et des Systèmes à Bruxelles (le C.E.F.S) pour lequel je suis certifiée et membre effective de l’ABIPFS (Association Belge pour l’Intervention et la Psychothérapie Familiale et Systémique) et de l’EFTA (European Family Therapy Association).

Intéressée par la problématique des abus sexuels et de maltraitance,  j’ai poursuivi une spécialisation en obtenant un certificat universitaire à l’UCL en « L’Approche multidisciplinaire des abus sexuels ».

Après une formation de base en baccalauréat en Sciences Psychologiques et Sciences de l'éducation à l'UCL, j'entame, actuellement,  une formation en Thérapie Psychanalytique Jungienne (en cours depuis 2014).
Je complète mes compétence en terminant une formation approfondie en Psychopathologie Intégrée, pour laquelle j'ai obtenu un certificat universitaire à Erasme, ULB.

Quel est votre parcours professionnel ?

Carine Duray-AJCarine Duray devant les oeuvres de l'artiste contemporaine belge, A. JanneJ’ai tout d’abord travaillé pendant plus de 10 ans sur le terrain en qualité d’assistante sociale (Crèche, Service Social de la Clinique UCL de Mont-Godinne, Service Social des Services du Gouvernement wallon).
Déjà, intuitivement, j’étais très à l’écoute des familles et intéressée par les difficultés psychologiques de celles-ci.

Puis, j’ai travaillé quelques années à l’Inspection à la Direction de la Famille au Ministère de la Région Wallonne. Ce travail était très intéressant à partir du moment où je pouvais adopter une philosophie d’accompagnement des services d’aides (Service d’Aide aux Familles et aux Personnes âgées, Centres de Planning Familial, Maisons d’Accueil pour Adultes) pour lesquels j’étais engagée. Quelques années plus tard, les contingences politiques du service ont changés et l’approche humaine ne correspondait plus au projet de travail élaboré en équipe.

Parallèlement, à mon travail, je poursuivais mes formations. C’est durant cette période de ma vie que je me suis rendue compte que mon véritable désir professionnel ne correspondait plus à mon activité Progressivement, je me suis réorientée et me suis d’abord installée comme thérapeute indépendante complémentaire en prenant une pause carrière totale. Puis, je me suis définitivement installée en qualité d’indépendante dans le but d’exercer ce métier de thérapeute familial.

Et actuellement, que faites-vous ?

Je travaille comme psychothérapeute familiale indépendante.

Je reçois des personnes en thérapie individuelle, en couple ou en famille à Namur (rue des Œillets, 24 à 5020 Vedrin) et à Nivelles (Allée Willy Chauffoureau, 9 à 1400 Nivelles)

Je travaille principalement seule pour les thérapies individuelles et, avec mes collègues thérapeutes systémiques, nous privilégions le travail en co-thérapie pour les thérapies de couple ou de famille.

En parallèle, je collabore avec EHP-Belgique dans un projet pilote qui consiste à assurer un suivi des enfants/adolescents dits à "hauts potentiels" rencontrant des difficultés au niveau scolaire (échec, décrochage, ...). Christelle Verteneoil, coordinatrice chez EHP, de part sa formation d'enseignante, assure le suivi pédagogique de l'enfant auprès des enseignants. J'assure, pour ma part, l'approche thérapeutique.

Un nouveau projet prend naissance dans la Province de Namur : création d'un groupe de parole pour adultes (femmes/hommes ) vivant la violence conjugale.
+ Création d'un groupe de parole accueillant d'une part, un groupe d'adultes ayant subi des abus (harcèlement, psychologiques, sexuels, inceste) . Et un groupe adapté aux enfants et ados, ayant subis des abus. Ce projet est en cours.

Comment vous contacter ?

Mon numéro de portable est le 0496/41.11.84

Mon adresse e-mail est caduray@hotmail.be